yume~no~ken'rui

Enfin on forum ou on va pouvoir délirer 3
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comte Cain et God Child

Aller en bas 
AuteurMessage
Leya

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Localisation : Entre ciel et terre.
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Comte Cain et God Child   Lun 25 Déc - 19:46

Petite présentation de la série God Child de Kaori Yuki, mon manga préféré :
(-> Wikipedia et Poison Cain)

* Titre original : Hakushaku Cain Series
* Auteur : Kaori Yuki
* Editeur japonais : Hakusensha - Hana to Yume
* Nombre de volumes : 13 divisés en en 5 parties (La Juliette oubliée, L'éclosion, Kafka, La marque du bélier rouge, God child)
* Editeur français : Tonkam
* Nombre de volumes parus : 13 (serie terminée)
* Genre : shôjo, sombre, meurtres, poisons, style gothique...

L'histoire :

Dans l'Angleterre victorienne. Cain est le jeune héritier de l'illustre famille Hargreaves. Il est surnommé le Comte des Poisons, car il les collectionne, surtout s'ils sont mortels et douloureux. Il doit son titre à la disparition mystérieuse de son père, personnage inquiétant qui a élevé son fils unique d'une façon étrange et cruelle, le cachant au monde, ordonnant aux domestiques de faire comme s'il n'existait pas et le frappant à la moindre occasion. Le seul protecteur de l'enfant a été Riff, le jeune majordome qui a défié les ordres de son maître. Aujourd'hui Cain a fait des affaires criminelles étranges son domaine. Avec Riff, il enquête sur la légende d'un vampire, les meurtres de Jack l'Eventreur, ou la mort d'un ancien ami... Charmeur et perspicace, torturé par son passé et les secrets de sa naissance, Cain découvre l'existence d'une organisation criminelle soi-disant scientifique, responsable d'expériences ignobles sur des cobayes humains : Delilah. Mais ce qu'il lui faut encore découvrir, c'est pourquoi certains de ses membres semblent lui en vouloir personnellement ...

Particularités de la série :


Avant de devenir une série à part entière, Comte Cain est d'abord un recueil de nouvelles fantastiques, voire gothiques. Le premier tome, La Juliette oubliée, mêle en effet deux aventures de Cain à d'autres petites histoires n'ayant aucun lien avec lui. Ce livre peut donc être lu comme un One Shot, c'est-à-dire indépendamment. L'Éclosion est également un recueil, mais Cain fait cette fois partie de toutes les histoires. Kafka ne raconte qu'une histoire de Cain ; les deux tomes suivants sont la suite l'un de l'autre, et God Child semble être construit sur une seule trame.

Personnages principaux :


- Cain C. Hargreaves -


Agé de 17 ans, Cain est le dernier d'un lignée qui date d'environ 960 après Jesus Christ. Il est le 14ème chef de la famille. Enfant, il a été maltraité par son père et sa belle-mère, et a assisté au suicide de sa véritable mère, qui se trouvait également être sa tante.
De l'inceste duquel il est né, il a hérité d'étranges yeux vert-dorés, et des maltraitances dont il a été la victime, il a développé quelques petite manies : il aime résoudre les mystères et collectionner les poisons. Il garde dans un album tous les articles faisant référence à des meurtres mystérieux.
Son personnage, dans sa façon de résoudre les mystères grâce à une réflexion efficace et un sens aigu de l'observation, n'est pas sans rappeler celui de Sherlock Holmes... en plus noir.

Malgré toutes les rumeurs qui courent à son sujet - on le surnomme "le Comte des Poisons" - il est un bon parti. Nombreuses sont les jeunes filles de la bonne société à rêver de l'épouser, et on le verra s'engager dans des fiançailles arrangées.
Mais apparement, le malheur le poursuit lui et tous ceux qui tentent de l'approcher. C'est souvent la mort qui guette ses conquêtes.

Aussi, en grand frère exemplaire, c'est avec attention qu'il veille sur sa demi-soeur âgée de 10 ans : Maryweather. Son seul ami et valet, Riff, l'aide dans cette tâche avec dévouement. C'est d'ailleurs devant lui seul, qui a été témoin de tous ses drames personnels, que Cain laisse apparaître ses faiblesses. Car malgré son passé, malgré son apparence fragile, il fait montre d'un grand caractère et d'une grande intelligence. Jeune homme de son temps, c'est aussi un véritable gentleman du Londres du 19ème siècles, où se déroule son histoire.

Cain n'est pas un gentil garçon larmoyant pour autant. Rien de ce qu'on aura pu lui faire jusqu'ici ne l'aura abattu. Il n'est pas un saint non plus, il n'est pas parfait. Il peut se montrer égoïste et possessif, et possède également un sens de la justice bien à lui, qu'il n'hésite pas à laisser s'exprimer. A lui non plus, faire des victimes ne fait pas peur.

- Riffel "Riff" Raffit -

Riffel Raffit est, malgré son jeune âge, le Majordome de la famille Hargreaves. Riff est le diminutif que lui donne très vite Cain. Il vient d'une bonne famille, quoi que n'étant pas noble. Il était étudiant en médecine, quand un incendie tua ceux qu'il aimait et réduisit leur fortune à néant. C'est ainsi qu'Alexis le prit à son service. C'est par accident qu'il rencontra Cain, et parla au petit garçon, malgré les interdits du Comte Hargreaves. Dès lors, celui-ci décida que les pas de Riff seraient attachés à ceux de son fils. C'est ainsi qu'il devint son serviteur personnel, et petit à petit, la personne la plus proche de lui. A la mort d'Alexis, Cain fit de Riff le Majordome de la famille, poste plus important qu'on ne le croit, surtout pour quelqu'un d'aussi jeune, car il est alors chargé d'administrer le domaine de son maître.

De caractère calme et dévoué, Riff ne faillit pas à sa tâche. Il consacre chacun de ses moments à son jeune maître, qui lui confie tous ses secrets, à lui, et à lui seul. Cain se repose beaucoup sur son vallet. Ils deviennent très complices, bien que Riff sache toujours garder sa place de discret serviteur. Il joue auprès de Cain le rôle d'un père, d'une mère, d'un grand frère et d'un confident.

L'histoire de ce personnage n'est pourtant pas aussi claire qu'elle ne le paraît quand, parfois, son passé ressurgit. L'incendie qui a tué sa famille était criminel apparemment. Et malgré son caractère doux, il semblait pourtant ne pas s'entendre avec son frère. Et puis il y a cette carte de Tarot qui surprend Maryweather...
Mais la confiance de Cain en son valet est inébranlable. D'autant que Riff surmonte tous les pièges que Delilah place à son attention, et, qui plus est, se bat à ses cotés, lui sauve la vie, et est le soutient inébranlable du jeune Comte.

- Maryweather Hargreaves -

Maryweather est la demi-soeur de Cain, née d'une aventure d'Alexis avec une servante. Un ancien amant poursuis la jeune femme et sa fille, et une fois encore elle doit fuir. Elle en arrive même au point de choisir de s'empoisonner pour échapper à son persécuteur, laissant sa fille seule, errer dans les rues.
Pour subsister, Maryweather tire les cartes aux passants. Et c'est ainsi qu'elle rencontre Cain. Ils mettent un moment avant de comprendre ce qu'ils sont l'un pour l'autre. Mais en se découvrant une famille, Cain ne veut plus s'en séparer. Et c'est ainsi que Maryweather s'en va vivre avec lui, au manoir.
Elle semble être une petite fille gaie et enjouée, un véritable rayon de soleil dans la vie de Cain, qui en tant que grand'frère, en fait même un peu trop. Maryweather montre aussi un grand coeur, et un caractère bien trempé quand il le faut. On se rappelle alors que son passé vécu dans les rues lui a donné des armes pour affronter la vie et qu'elle est sûrement plus mûre qu'une simple jeune fille de son âge et qu'elle n'est pas non plus corrompue par l'éducation donnée à la noblesse.

Si Riff est l'ami et le soutient de Cain, Maryweather est en revanche sa raison de se battre. C'est grâce à elle qu'il ne voit pas le monde tout en noir. Grâce à l'amour qu'ils se portent l'un à l'autre, grâce à la joie de vivre que montre l'enfant. Mary le sait, et pour lui, ne cessera jamais de sourire.

- Docteur Jezabel Disraeli -

C'est le fils adoptif d'Alexis. Celui-ci comptait en faire son héritier. C'est lui qui l'a poussé à prendre la voie de la médecine. Et puis Cain est né. Alors Alexis a rejeté Jezabel. De ce jour, le docteur voue une haine sans nom à son cadet et tente de le tuer.
Il s'introduit auprès de lui en se faisant passer pour le médecin de famille. Il gagne sa confiance... Il faut dire que c'est un homme intelligent et plein de charme... du moins au dehors. Mais Cain découvrira que sous le masque se cache un savant fou qui pratique les pires expériences pour le compte de la société secrète "Delilah", fondée par Alexis Hargreaves. Il en est même un des maîtres, et est représenté par une carte de tarot de l'arcane majeure.

Dans son obsession à vouloir tuer le jeune Comte, Jezabel devient son plus grand ennemi. Cain le retrouve sans cesse sur son chemin, et Delilah avec lui. Mais qui est aux commandes de Delilah, si ce n'est son propre père? Alexis est donc le marionnettiste qui manipule Jezabel. Et au sein même de Delilah, il y a des vautours qui guettent sa chute...Jezabel le sait bien, et donne même parfois l'impression de vouloir se rebeller, désobéir à Alexis. Mais l'emprise psychologique que celui-ci a sur le médecin est très forte. Quel traumatisme a pu ainsi affecter un homme qui peut parfois paraître si doux et apparemment si brillant pour le transformer en tueur dénué de toute émotion? Le personnage semble marcher sur un fil entre folie et raison, toujours sur le point de basculer.

En revanche, il semble y avoir peu de rapport entre le personnage du manga, et le personnage biblique dont il porte le nom : la princesse Jezabel de Phénicie, mariée à un prince israëlite à la culture très différente de la sienne. Le pays de son époux ne pouvait comprendre ses moeurs, les Dieux multiples qu'elle adorait, et elle qui défia les prêtres d'Israël finit par le payer de sa vie.

- Alexis Hargreaves -

Alexis est le père de Cain, et également le précédent Comte Hargreaves. C'est un homme grand et aux cheveux noirs. Son mariage a été arrangé, comme bien souvent dans la noblesse, et c'est de sa soeur, Augusta, qu'il était véritablement amoureux. Son amour incestueux le poussa jusqu'à la violer. C'est ainsi que naquis Cain. Le viol, plus la naissance de Cain, rendit la jeune femme folle. Dès lors, Alexis n'a de cesse de haïr son fils, qu'il tient pour responsable de la folie de sa soeur. Bien longtemps il cache sa haine sous son vernis de bonnes manières. Et il est si facile de faire croire à un enfant qu'on le punit par amour.

Mais cet homme révèlera un des esprits les plus machiavélique et tordu que l'on puisse imaginer. Il semble aimer le mal pour le mal, prendre du plaisir à voir la souffrance des autres... Ce qui lui plaît tout particulièrement, c'est de voir les gens tomber du plus haut de leur bonheur. Ainsi torturera-t-il Jezabel, son fils adoptif, et ainsi tâchet-il de faire avec Cain. Bref son esprit est aussi brillant que dérangé.
Alexis est également à la tête de l'organisation "Delilah". Il a le rang de "Maître des cartes", puisque les différents grades de cette société secrète sont basés sur les cartes de tarots. Là encore, les buts qu'il poursuit avec cette organisation semblent uniquement dirigés à faire le mal pour le mal, tâcher d'amener la perte de la société anglaise.
On peut s'étonner du manque de motivations réelles pour un homme de l'intelligence d'Alexis.

Yuki Kaori semble s'être inspiré de Lord Byron pour ce personnage. Le célèbre poète conçu en effet un amour incestueux pour sa demi-soeur Augusta et à coté de cela, multipliait les conquêtes amoureuses. Il se maria également par convenance et en plus d'une fille légitime, eut également une autre fille Allegra (qui est le nom d'un personnage qui fait un passage dans l'histoire). Il écrivit également "Caïn" (1821), tragédie en 5 actes. Et tout comme Alexis, son obsession pour sa soeur le poursuivit jusqu'à sa mort.
Bien sûr, nous retrouvons divers éléments de l'histoire de Byron, mais celle d'Alexis n'est pas pour autant une reprise.

Une citation pour le plaisir : "Dans tout son carquois, le Diable ne possède aucune flèche qui puisse percer le coeur comme le fait une douce voix."

Avis du staff de Manga-Sanctuary :


Du grand art...
Il ne faut pas partir avec l'idée que God Child est un shojo; il en possède quelques aspects, mais cela reste un manga inclassable, dans la lignée des "mangas gothiques".

Doté d'un dessin irréprochable, et qui ne cesse de s'améliorer. D'ailleurs on remarque fortement la différence de trait entre les premiers Comte Cain et God Child... Le dessin est très détaillé, ce qui donne aux visages des expressions très réalistes, et des décors splendides, ainsi que des robes du 19e siecles qui ont du prendre des heures à dessiner. Le trait est aussi très fluide (vétements emportés par le vent, cheveux) ce qui amène une certaine sensualité au personnage (okay là c'est un argument spécial filles). L'ambiance Victorienne permet de sortir du commun (de voir d'autres vetements que les uniformes de lycéennes)et de rentrer dans le gothique; c'est un grand plus.

Le scénario ne comporte aucune brèche, aucune faille. Les évennements s'enchainent à vitesse grand V en apportant chacun une pierre à l'édifice (rapprochant Cain de son père, jusqu'à...). Il n'est pas indispensable d'avoir lu la série des Comte Cain.
On passe par le surnaturel, le thriller, l'affaire de famille: et pourtant on ne tourne pas dans le manga à énigmes policières. On ne s'ennuie pas, on n'en a pas le temps avec cette flaupé de personnages plus qu'interressants.
(l'humour occupant une place très très minime, il est inutile d'en parler).

Le plus énigmatique étant Cain, c'est un perso mystérieux, mais le lecteur en sait assez sur lui pour connaitre sa personnalité (on évite ainsi le problème des protagonistes sans personnalité ni originalité). Le fait de faire naître Cain d'un inceste lui donne son cotè tragique. C'est le personnage le plus bluffant du manga. Chaque protagoniste (de passage ou bien que l'on revoie toujours) bénéficie d'une apparence remarquable, et d'une psychologie étudiée et soignée.

L'édition ne pause pas de problème, cependant, on peut quand même noter que le manga aurait été mieux adapté à un format plus grand...

En somme, il ne faut pas hésiter à tenter l'expérience God Child, de par son très beau dessin, et de par son histoire prenante.
Gothique à souhait!

Mon avis n'a moi :


Ce manga est vraiment superbe, les dessins comme l'histoire, mais je trouve Comte Cain moins bien dessiné que God Child, on voit les progrès de la mangaka. Et l'histoire me paraît plus intéressante à partir de God Child aussi =) Mais, attention, il y a quelque peu de violence, surtout dans le tome 1 de God Child (Je ne me rappelle que des 8 tomes de God Child, je les ai lus au moins 5 fois chacun ^^ et j'ai perdu les 5 Comte Cain ;___; à mon grand regret.), beaucoup de sang jaillit quoi ^^' Mais c'est ça qui donne un plus à ce manga ... De plus, Cain est vraiment très beau *___* Ce qui est à déplorer, c'est la fin, qui est arrivée trop tôt :'( et qui n'a pas été appréciée, paraît-il. Parce que moi je l'ai trouvée très bien. Mais j'ai pleuré quand même, lol xD En gros : LISEZ CETTE MERVEILLE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichigo-chan.over-blog.net
Midori

avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Localisation : Dans le monde magique des petits poney, entre l'arc en ciel magique et la maison en pain d'épice
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Comte Cain et God Child   Mar 26 Déc - 23:15

Moi j'aimeuh pas silent

C'est pas dutout mon style de manga préféré ma soeur les a tous mais je sais pads c'est bizzareuh
(en plus j'aimeuh pas trop l'auteur, enfin c'est un peu gore quoi ex: angel sanctuary)
Enfin bon je pense que c'est quand même bien Very Happy
Surout que les dessin sont TROP BEAUXXXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Localisation : Entre ciel et terre.
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Comte Cain et God Child   Mer 27 Déc - 14:33

Ouais c'est vrai que les dessins te font accrocher le manga, mais c'est clair que la violence (sanglante en plus) attira pas tout le monde =])

Bisous <3

(Tkt Alexia j't'achète le 1 pour Noyel ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichigo-chan.over-blog.net
Misâ

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Localisation : Dans le pays imaginaire...
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Comte Cain et God Child   Mar 9 Jan - 21:17

I love God child, les dessins sont superbes ! Mais je n arrive pas à mettre

la main sur les comte cain -_- *Snif*

Sinon je viens de finir ( ENFIN) les Angel Sanctuary ( Du même auteurs, 20

tomes -_-). L'histoire est génial mais trop brouillon, petite préférence pour

God Child. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sneilrock.skyblog.com
Leily

avatar

Nombre de messages : 41
Age : 30
Localisation : Las Vegas [Because I'm a star]
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Comte Cain et God Child   Mar 9 Jan - 22:50

J't'avouerais que les dessins sont trop beaux *0* What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-betty.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comte Cain et God Child   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comte Cain et God Child
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comte Cain
» Comte Cain
» Kaori Yuki - Comte Cain 1 (la Juliette Oubliée)
» Kaori Yuki - Comte Cain 2 (l'éclosion)
» Comte Cain le magnifique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
yume~no~ken'rui :: ~ Activitée ~ :: Lectures-
Sauter vers: